cinema-midipyrenees Ressources régionales d'éducation artistique et de formation au cinéma et à l'audiovisuel
Ressources

Festival Extrême Cinéma 2015

À propos

Du 3 au 7 novembre, à la Cinémathèque de Toulouse

FESTIVAL EXTRÊME CINÉMA, 17E ÉDITION 3 – 7 NOVEMBRE

Effronté, désinvolte, taquin mais surtout imprévisible, le festival Extrême Cinéma organisé par la Cinémathèque de Toulouse trace en toute décontraction de nouvelles et inattendues perspectives cinéphiles.

OUVERTURE – CINÉ-CONCERT

Begotten de E. Elias Merhige (1991), une expérience chamanique, un film macabre et expérimental accompagné en live par le Messy Mess Orchestra, avec pas moins de 12 musiciens. En préouverture du festival, Clutchorama : le magazine culturel Clutch s’installe à la Cinémathèque de Toulouse et se met aux couleurs d’Extrême Cinéma lundi 2 novembre à partir de 19h.

LES INVITÉS

Marthe Keller – Rencontre avec une actrice incontournable du cinéma international qui présentera deux de ses films : l’ébouriffant Black Sunday (John Frankenheimer, 1977), thriller d’anticipation prophétisant les attentats du 11 septembre 2001, et le désormais culte Marathon Man (John Schlesinger, 1976), polar aussi sombre qu’haletant.

Yves Boisset – Que ce soit au travers d’une chronique de la lâcheté (Dupont La Joie, 1974), d’une violente satire des médias (Le Prix du danger, 1983) ou d’un polar rural sans concessions (Canicule, 1984), le cinéaste déploie un cinéma frondeur et séditieux dont il est temps de rappeler l’importance. Ovidie – Extrême Cinéma dédie à cette personnalité hors norme, à la fois actrice de films pornographiques, réalisatrice, documentariste, écrivain, journaliste et productrice, toute une soirée partagée entre carte blanche (Une éducation norvégienne, Jens Lien, 2012) et récente réalisation classée X (Le Baiser, 2014).

Jean-François Rauger – Le directeur de la programmation de la Cinémathèque française et grand prêtre du Cinéma Bis exhumera quelques improbables pépites issues des collections de la vénérable institution.

Sébastien Gayraud – Écrivain et conférencier, l’auteur de Joe D’Amato, le réalisateur fantôme (Éd. Artus, 2015), viendra nous parler de sa passion dévorante pour cet incontrôlable trublion du cinéma italien.

LA COMPÉTITION DE COURTS MÉTRAGES

Vu le succès incontesté de la compétition de courts métrages en 2013 et 2014, on récidive ! Le festival Extrême Cinéma est heureux de voir revenir Benjamin Leroy et sa sélection à ne pas mettre entre toutes les mains… Programmateur au Paris International Fantastic Film Festival (Paris) et à Hallucinations Collectives (Lyon), le Sieur Leroy nous a concocté un programme aux petits oignons. Un jury composé d’étudiants toulousains remettra, lors de la Nuit de clôture, le prix du meilleur court métrage Extrême.

LA NOUVEAUTÉ : POUR LES JUNIORS DE L’EXTRÊME

Pour la première fois, Extrême Cinéma consacre une de ses séances aux plus jeunes : Jack le tueur de géants de Nathan Juran (1962). Projection suivie un goûter-boum et d’un atelier de fabrication de badges concoctés par l’association Gudule & Galipette. Venir déguisé est fortement encouragé.

NUIT DE CLÔTURE

10 heures de projection non-stop pour un voyage au bout de la nuit. Des films longs, des films courts, des bandes annonces, quelques surprises, une remise de prix et bien sûr de tardives nuisances sonores.

Lieu

  • Toulouse, 31

Structure support

Personnes associées

  • ---

Structures partenaires

  • ---

Ressources associées

  • ---

categories

Documents

Galerie

AGIR SUR CETTE FICHE